Sophia Habib

*Membre Premium
Sophia Habib

Http://habib-sophia.e-monsite.com/

CASABLANCA, Maroc

Son parcours

  • Aujourd'hui
    Novembre 2014
    Octobre 2014

    https://www.youtube.com/watch?v=VBnTM1NFLYk

    https://www.youtube.com/watch?v=VBnTM1NFLYk

    https://www.youtube.com/watch?v=VBnTM1NFLYk
  • Aujourd'hui
    Février 2014

    PSYCHOLOGUE - EQUITHERAPIE

    CLUB LE BARRY

  • , Casablanca

    MASTER DE PSYCHOLOGIE ET DIPLOME UNIVERSITAIRE - UNIVERSITE PARIS DIDEROT

    FORMATION EQUITHERAPIE
    « Tout ce que tu feras sera dérisoire, mais il est essentiel que tu le fasses. »
    de Gandhi

Ses compétences

  • Analyser écouter réfléchir agir
  • Équithérapie
  • Handicap
  • L'équithérapie et le team building
  • Motivation
  • Résistance stress

Ses langues parlées

  • Arabe
    ****
  • Anglais
    ****
  • Français
    ****
  • Espagnol
    ****

    Ses centres d'intérêt

    équitation lecture cinéma réunion entre amis..sport farniente la vie en un mot..

    Ses mots clés

    équitationteam buildingséminaireincentivepsychologiehandicapautismethraumatismephobietocschizophréniehyper activitéretard scolairedépressiontrouble mentalequitherapiesclérose en plaquestroubles du langagepsychoses infantileshypéractivitétroubles psychomoteursdifficultés d'intégration

    Sa présentation

    Le cheval nous fait rêver, il est associé aux voyages et au sport à sensation forte. Au-delà de cette image de loisir, il est également un auxiliaire irremplaçable pour soigner des pathologies très handicapantes comme l’autisme et la schizophrénie.

    L’équithérapie ou le soin avec le cheval

    Le cheval a longtemps été indispensable pour l’homme, notamment pour le transport et le travail. Son utilisation médicale, l’équithérapie, se développe de plus en plus, particulièrement en Israël, aux Royaume-Unis, en Allemagne et aux Etats-Unis.

    La progression équestre n’est pas un objectif en soi. Le travail mené avec le cheval est globale. Il vise le bien-être et une progression ou une stabilisation du patient. Cette rééducation par l’équitation est motrice et affective. Le cavalier est actif et il exerce une influence sur le cheval, à terre ou en selle. Il demande, se fait entendre et peut donc prendre mieux conscience de son « moi ».

    Comment le cheval soigne

    L’équithérapie concerne les personnes souffrant de troubles psychologiques et de handicaps physiques. Ainsi, une liste non exhaustive de maladies comprend l’autisme, la schizophrénie, la sclérose en plaques, le stress post-traumatique, ou encore les aveugles et les sourds. Chaque patient a un traitement adapté à sa pathologie.

    Le cheval est utilisé comme vecteur à la fois pour l’aspect psychologique et physique. Ainsi, l’équithérapie reproduit le mouvement de la marche à partir du bassin jusque dans le haut du corps. Il n’existe pas d’appareil pouvant recréer un tel mouvement, le cheval est donc irremplaçable pour les personnes en fauteuil roulant ou avec des difficultés de locomotion.

    De plus, le soin intervient aussi sur la psychologie des patients. Les chevaux d’équithérapie sont doux et leur contact calme les cavaliers, tout en les stimulants avec un pas régulier -

    Son activité sur Viadeo